Ahhhhhhh | This was me on Saturday after a series of errors … | Flickr

CONSTAT: en tant que direction d’une école, nous ne pouvons pas tout faire!

Grande surprise? Pas vraiment, hein? 😉

Cependant, est-ce que notre pratique journalière reflète le fait que nous sommes (très) conscients de ce constat?

Le concept du leadership partagé n’est pas nouveau. Je crois que la grande majorité des leaders scolaires peuvent décrire sans problème les caractéristiques d’un environnement de travail dans lequel cette approche est privilégiée. Toutefois, que dire de sa mise en application? Est-ce une pratique courante, ou chose rare à voir? Est-ce que nous offrons des occasions de leadership à l’ensemble de notre personnel, ou seulement à un groupe restreint d’individus?

Une recherche en ligne m’a conduit à ce PowToon sur YouTube dans lequel nous retrouvons la définition suivante du leadership partagé:

C’est un processus de leadership collaboratif et relationnel impliquant une équipe ou un groupe dans lequel chacun exerce son influence sur les autres et où les responsabilités sont collectivement distribuées.

Cette définition me parle beaucoup. Elle rapporte l’importance des processus pour l’apprentissage, de la collaboration, du développement des relations, et de l’épanouissement à la fois de l’équipe ainsi que de l’individu. Comme leader, il est essentiel de veiller à ces piliers importants afin de bâtir la capacité de soi-même et des autres.

Pourquoi alors voudrait-on exercer un leadership partagé? À part du fait qu’une seule personne ne peut pas tout faire, ce processus de leadership offre plusieurs avantages, dont:

Toutes ces actions peuvent favoriser la construction, le maintien, et l’évolution de l’équipe. Exercer son leadership = passer à l’action afin d’exercer de l’influence et avoir un l’impact.

action

Passer à l’action

Trois questions me viennent à l’esprit lorsque je considère l’ensemble des initiatives/activités que nous envisageons entreprendre:

Que dois-je faire? Que dois-je arrêter de faire? Qui pourrait le faire?

Pour m’aider à répondre à ces trois questions, voici une stratégie simple et efficace, et qui m’a bien servi dans le passé:

  1. Faire une liste de toutes les initiatives/activités envisagées.
  2. Pour chacune des initiatives/activités, identifiez celles qui:
  • ont un impact sur l’apprentissage et le bien-être des mes élèves
  • ont un impact sur l’apprentissage et le bien-être de mon personnel
  • ont un impact sur mon apprentissage et mon bien-être

Maintenant, d’après les compétences et passions de chaque membre de l’équipe, nous pourrions jumeler chaque individu à une initiative/activité quelconque.

Qu’arrive-t-il si ce jumelage m’amène à l’extérieur de ma zone de confort? Je dois saisir cette occasion de croissance, et se souvenir de cette citation de John Maxwell:

« Le leadership n’a rien à voir avec le confort et tout ce qui a trait au progrès. »

Quelle est ta prochaine étape afin de vivre un leadership partagé?

Je termine le billet avec cette pensée de George Couros:

File_000 (7)